Les 4 P de l’analyse des médias sociaux

Pour les gens provenant du domaine du marketing, le concept des 4 P n’a rien de nouveau. Produit, prix, place et promotion sont les 4 éléments qui composent votre mix marketing. Vous définissez votre offre client selon le dosage de chacun de ces éléments. L’idée est tellement claire et simple que nous aussi, les analystes du Web et des médias sociaux, voulions avoir nos propres 4 P pour créer une vision simple d’un processus qui peut parfois être très complexe.

Hé bien ce concept existe déjà dans le monde anglophone. J’en ai pris connaissance grâce à cet article de l’excellent Andrew Edwards sur ClickZ. Je l’ai trouvé tellement pertinent qu’il me semblait essentiel de l’introduire à nos amis francophones.

Alors, voici donc les 4 P de l’analyse du Web et des médias sociaux :

1. Les personnes (people)

Parce qu’une analyse de qualité, doit être réalisée par des analystes de qualité. Les ressources humaines disponibles sont d’une importance capitale quand vient le temps d’analyser le Web. Ce genre de tâche ne doit pas simplement être délégué au dernier venu dans l’entreprise. Certaines personnes sont analytiques de nature, d’autres ne le sont pas. Mettez donc vos projets entre les mains de ceux qui seront les plus aptes à les mener au succès.

2. Le pourquoi (purpose)

Quel est le but ultime de votre démarche ? Que voulez-vous savoir ? Tout comme dans un plan marketing, il est important de définir des objectifs clairs avant de lancer un projet. Il en est de même pour l’analyse. Sans ces objectifs, votre démarche d’analyse ne sera basée que sur de l’improvisation, et vos chances d’en tirer profit en bout de ligne seront réduites.

3. Le processus (process)

Avoir un bon processus de travail est important car encore une fois, pour que votre démarche analytique soit payante, elle ne doit pas être improvisée. Comment donc en arriver à obtenir les résultats les plus pertinents possibles ? Comment s’assurer de ne rien oublier ? Un processus bien défini devrait ressembler à ceci (dans sa version la plus simplifiée).

4. Les plateformes (platform)

Finalement, il faut définir les logiciels qui vous aideront à réaliser le mandat. Il existe un très grand nombre d’outils de travail pour le monitoring, l’analyse, la visualisation de données, etc. Lesquels répondent le mieux à vos besoins ? Quels sont leurs avantages, leurs inconvénients ?

Contrairement aux 4 P du marketing, l’ordre de présentation de nos 4 P est primordial. Il expose les éléments clés de l’analyse Web et leur importance relative l’un par rapport à l’autre. Ainsi, vous remarquerez que le choix des plateformes est l’élément le moins important du lot. Dommage que tant d’organisations mettent l’accent uniquement sur ce point.

L’ordre de présentation des 4 P illustre également la séquence la plus efficace pour la mise en place d’un projet d’analyse du Web ou des médias sociaux. Ainsi, il est essentiel de d’abord trouver les personnes qui ont les compétences pour réaliser ce type de projet. Ces personnes définiront ensuite les objectifs et détermineront les métriques à utiliser pour bien les mesurer. Ils mettront en place un processus de travail efficace qui les guidera tout au long de la réalisation du projet, et finalement, maintenant que tous ces éléments sont bien définis, ils seront en mesure de choisir les meilleures plateformes technologiques pour répondre à leurs besoins.

Voilà enfin une manière simple de présenter ce qui est important, et ce qui l’est moins, quand on se lance dans un projet d’analyse du Web et des médias sociaux.

À lire aussi: